Consultation publique

Consultation publique en cours

Tout commence par la Loi sur l’aménagement durable du territoire forestier. Cette loi dicte le fonctionnement de la gestion et la planification pour maintenir et améliorer la santé à long terme des écosystèmes forestiers publics. De cette loi découle la Stratégie d’aménagement durable des forêts qui définit la vision, les défis, les orientations et les objectifs à atteindre pour les 25 prochaines années à l’échelle du Québec. Cette stratégie se décline dans les plans d’aménagement. Au niveau régional sont ensuite élaborés les plans d’aménagement intégrés tactique et opérationnel.

Gestion forestière.png

Révisé au 5 ans, le PAFIT fait la synthèse des principaux objectifs de l’aménagement forestier régional. On le sait, la forêt est différente d’une région à l’autre, voilà pourquoi il faut donc des plans à saveur régionale. Pour bien définir ces objectifs, connaitre les possibilités de récoltes et identifier les principaux enjeux régionaux, on rédige un PAFIT, c’est ce plan qui fait l’objet de la consultation publique du 1er novembre au 17 décembre 2022

Qu'est-ce qu'on y trouve ?

Le PAFIT expose d’abord le portrait du territoire forestier et l’état de ses ressources. Ensuite, il décrit les objectifs provinciaux, régionaux et locaux, les stratégies d’aménagement forestier et dresse un suivi du dernier plan.

Stratégie.png

La consultation publique du PAFIT concerne principalement les enjeux régionaux identifiés par les experts, la stratégie régionale de production de bois, par exemple, les essences à prioriser et les traitements à privilégier, et la stratégie sylvicole qui définit les travaux nécessaires au maintien des forêts productives et en bonne santé.

Qui et comment ?

La consultation publique s’adresse aux usagers de la forêt des Laurentides, telle que les chasseurs, les pêcheurs, les trappeurs, les villégiateurs, les amateurs de plein air et de sports motorisés, bref tous ceux qui se sentent concernés par l’utilisation de la forêt. La consultation permet à ces personnes d’émettre leurs commentaires et leurs préoccupations à l’égard de la planification forestière.

Pour participer, la clé est de se préparer.

  • Consultez les ressources à votre disposition, afin de comprendre l’objet de la planification.

  • Regroupez-vous avec des personnes partageant les mêmes préoccupations que vous. Les enjeux communs pourraient susciter une attention plus pointue.

  • Appuyer vos préoccupations de données complémentaires, par exemple à l’aide de cartes, de relevés écologiques ou de photos. Cela peut aider les experts à bien comprendre et analyser vos enjeux.